Bonjour Bonsoir !

Vous êtes peut être en train de vous frottez les yeux par crainte d’avoir une hallucination…mais non, vous êtes bien devant un article d’Hello Mosquito ! Je m’excuse encore de cette absence de plusieurs mois mais j’avoue que ce fût une période chargée et dans ce cas-là il est difficile de publier du contenu de manière régulière. En même temps je me dis que de cette façon on savoure plus chaque publication 😉

En plus, pour cette réapparition je me lance dans un article différent ! Plutôt que de vous présenter un bricolage, j’avais envie de vous parler d’une de mes récentes expériences: celle de la céramique.

Il y a plusieurs jours, j’ai eu l’occasion de participer à l’atelier d’une amie céramiste et j’ai ainsi découvert les différentes facettes de son activité ! Au cours de ces 3 jours, j’ai (beaucoup) pétrit, aplatit et modelé du grès pour réaliser les pièces que voici:

DSC_1000

Déjà, je me suis vite rendue compte que (presque) tout est possible en terre. Vous avez envie d’un bol pour vos trombones ? D’un plat pour vos gratins ? Ou même d’un hérisson pour décorer une étagère ? Bref je pense que vous avez compris le principe ! Après il suffit d’adapter la technique aux idées.

En parlant de technique, j’ai pu tester plusieurs petites choses selon les formats de mes créations. Par exemple pour réaliser de gros bols voire des sphères creuses on va utiliser des demi sphères en plâtre sur lesquels on va poser notre terre (bien aplatie au préalable). A l’inverse, pour les petits ramequins turquoise, je suis partie d’un modèle trouvé dans les placards de mon amie: On le recouvre de plastique, on fait des petites boulettes de terre que l’on utilise pour tapisser petit à petit notre objet. On peut ensuite s’amuser à réaliser un colombin que l’on vient souder pour faire le dessous.

*Petite parenthèse* : J’en ai perdu avec le mot colombin et barbotine…? ^^ Vous savez les colombins se sont ces espèces de rouleaux de terre (assez difficile à faire d’ailleurs) et la barbotine est un mélange de terre et d’eau qui permet de fixer les morceaux entre eux.

A cela s’ajoute aussi les trèèès nombreux outils qui permettent de décorer les pièces: on peut faire des motifs avec des fourchettes, des cure-dents, des morceaux de tissus ou même des éléments récupérés dans la nature (coques, feuilles, bois…). Justement, les petite rainures que vous pouvez apercevoir sur les ramequins bleus sont apparus lors du moulage avec le plastique…La créativité n’a vraiment pas de limite avec la céramique !

Après avoir laissé sécher la terre pendant presque une semaine, on peut maintenant aborder la question de l’émail. Il s’agit en fait d’une poudre que l’on mélange avec de l’eau et qui s’applique sur les pièces comme de la peinture (cependant, on la fait plutôt couler sur les pièces car avec un pinceau, on pourrait avoir des traces). Il en existe de toutes les couleurs et on peut même mettre de l’émail transparent qui permet un résultat proche de la couleur naturelle de la terre.

Enfin l’ultime étape de la cuisson approche. Il faut savoir que le four atteint progressivement les 1000 degrés et à leur sortie les pièces avoisinent les 950 degrés…donc attention aux petites mains ! On place ensuite ces dernières (qui sont encore incandescentes) dans de la sciure de bois pendant une quinzaine de minutes. C’est au cours de ce procédé que la matière organique brule sur la pièce encore très chaude ce qui explique la couleur noire des parties non émaillées.

Pour conclure, je dirais que la céramique fut une belle découverte. Je baigne dans l’art et la création quotidiennement et que ce soit par le biais des Beaux-Arts ou plus simplement par les bricolages que je réalise, j’en apprends toujours plus en matière de technique. C’était donc très agréable de plonger dans ce domaine que je connaissais peu finalement. J’ai été impressionnée par l’éventail de possibilités qu’offre la céramique et par la transformation progressive de la matière.

J’espère que ce format d’article vous aura plus et qu’il vous aura donné envie de vous lancer dans l’univers des colombins et de la barbotine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s